Les 12 astuces pour réaliser de belles photos de sport !

Retrouvez dans cet article des conseils incontournables pour réussir vos photos de sport lorsque vous êtes sur des évènements ou les sujets sont en mouvement !

1. Le Mode priorité à la vitesse

Si vous vous demandez quand utiliser ce mode, et bien ne cherchez plus, le sport est parfait pour l’utiliser !

En effet, lorsque nous sommes en photo sportive, le plus important est de figer les sujets. 

Avec une vitesse d’obturation de 1/1000, nous sommes pratiquement certains que nos sujets soient figés. Dans ce cas de figure, l’ouverture n’a pas spécialement “d’importance”, donc nous pouvons laisser ce facteur de côté. 

 

Si vous ne maîtrisez pas suffisamment la vitesse d’obturation vous pouvez vous rendre ici où vous trouverez un article dédié à La vitesse d’obturation.

 

A titre indicatif, voici quelques vitesses d’obturation à utiliser selon l’activité et la vitesse de mouvement des sujets. 

  1. 1/160 sec pour une personne qui marche. 
  2. 1/640 sec un jogger ou un cycliste (balade)
  3. 1/1600; 1/2000 sec pour une voiture
  4. 1/4000 sec pour un tennisman ou course de voiture

Attention: Dans certains cas d’activité sportive, la vitesse d’obturation ne doit pas être trop élevée pour laisser un petit effet d’action à nos photos. Nous y revenons un peu plus loin dans l’article.

 

NB : Plus la focale utilisée sera grande, plus notre vitesse devra être élevée.

mxgp lommel
1/800-F5.6-ISO100
Roller à l'atomium
1/1600-F8-ISO250
1/640-F3.5-ISO12800
figé photo arrivée
1/800-F4.5-ISO100

2. La stabilisation

Certains objectifs sont équipés de stabilisateur qui réduit grandement les vibrations. Activez-le sans hésiter !

Il permettra de réduire les flous de bougé qu’il pourrait produire lors des prises de vue à main levée. 

En outre, la plupart des boîtiers hybrides ont leurs capteurs stabilisés. Vérifions que cette fonction soit bien activée également.

Si nous utilisons une longue focale, le monopode sera un très bon allié et nous permettra de stabiliser notre ensemble boîtier/objectif. 

De plus, le monopode laisse une bonne maniabilité ainsi que de supporter les téléobjectifs.

Objectif sony stabilisation

Retour sur expérience:

J’utilise personnellement ce monopode pour supporter l’objectif Sony 200-600 mm. Mon retour est très positif sur ce matériel et m’apporte une bonne stabilisation/support ainsi qu’une bonne maniabilité de l’ensemble. 

L’utilisation des clapets est pratique et réactive lorsque je suis pris par le temps. 

Il est également fourni un pied pour la base utile et bien adapté. 

Par contre un peu plus encombrant.

3. Carte mémoire

Sur le marché du matériel photographique, il y a une panoplie de cartes SD, toutes différentes avec des caractéristiques particulières. 

Donc vaut mieux ne pas se tromper dans l’achat de cette dernière.

a. Le premier facteur à attirer l’attention est celui de la capacité selon la définition de notre capteur. 

Une carte de 64 GB (Giga bit) est le minimum pour moi à notre époque. 

Par contre, si votre capteur fait plus de 24 megapixel, il sera préférable d’en acheter une de 128 GB.

b. Le deuxième est la vitesse d’écriture de la carte. 

Ce facteur est exprimé en MB/s R (R pour read) facteur à bien regarder car certain fabriquant indique la vitesse de d’envoi en grand mais celle-ci indique la vitesse d’exportation de nos photos. 

Plus la vitesse d’écriture sera élevée, plus la mémoire tampon de nos boitiers se videra, et cette dernière saturera moins vite. 

Qui dit saturation, dit ralentissement d’écriture ce qui peut influencer la vitesse de rafale de prise de vue.

Donc, selon la définition du capteur, la vitesse d’écriture de la carte doit être élevée. 

 

Sur le Nikon Z9, il est nécessaire d’utiliser une carte mémoire avec une très grande vitesse d’écriture pour utiliser pleinement la vitesse de rafale de 120 images/seconde !

Par contre le prix est exorbitant !!! : Carte sandisk extreme pro.

1/800-F8-ISO400
1/500-F11-ISO500

4.Trouver des points de vue intéressants

Comme dans toutes composition d’image, le point de vue doit être recherché et travaillé. (Vous trouverez certaines règles de composition dans cet article)

En effet, il va falloir creuser dans notre créativité artistique pour créer des images qui tapent à l’œil du spectateur.

 

Voici quelques conseils:

 

-Prendre de la hauteur lorsqu’on peut pour cadrer en plongée. 

-Se mettre à genoux ou accroupi pour être à la même hauteur du sujet ou voir en contre-plongée. 

-Nous pouvons également nous coucher au sol pour dynamiser encore plus cet angle de vue ou placer le boitier à ras du sol et incliner l’écran au dos pour pouvoir cadrer. 

tennis-photo-sport
1/1600-F5.3-ISO500
boxe-sport-photographe
1/1000-F3.2-ISO8000
f1-spa-sport
1/1600-F5.6-ISO1600
1/800-F5-ISO400
1/800-F2.8-ISO400
1/800-F7.1-ISO250
1/1000-F8-ISO320

5. La technique de Filé

Comment retranscrire une sensation de vitesse en une image figée ? 

En réalisant un filé ! Mais c’est quoi un filé ? Une photo filé est un flou de mouvement contrôlé. 

C’est une technique de prise de vue où l’on diminue la vitesse d’obturation pour créer un arrière-plan avec un flou de mouvement, le filé à proprement dit. 

La difficulté dans cette technique est que notre sujet soit net ainsi que de créer le plus beau filé derrière lui. 

Pour réaliser cette prise de vue artistique, nous devons nous situer à une vitesse de 1/80 à 1/20 de seconde. 

Tout dépendra de la vitesse de mouvement de notre sujet.

 

24h spa moto
1/250-F6.3-ISO100
f1-spa-photo-photographe-filé
1/100-F6.3-ISO640
1/80-F16-ISO320
gajer-mxgp
1/80-F8-ISO100
sport-astuces-photo-motocross-ampl
1/100-F7.1-ISO125
1/160-F6.3-ISO250

6.Être au bon moment

Le timing pour réaliser une belle photo d’action est primordial ! 

En effet, en tant que professionnel de l’image, nous devons prévoir à l’avance le moment où nous allons déclencher notre obturateur pour saisir le bon moment, le bon mouvement, la bonne expression de visage,… 

Dès lors, nous devons nous placer, préparer notre angle de vue avant que l’action se passe afin de déclencher au bon moment.

De plus, les réglages de notre boîtier doivent aussi être testés et ajustés en amont de la photo finale.

 

En prenant les devants, nous mettons beaucoup plus de chance à saisir ce court instant où l’action clé se passe et ainsi réaliser une photo exceptionnelle !

sport-astuces-photo-foot-rscl
1/1000-F5.6-ISO250
1/1250-F4.5-ISO200
1/800-F3.5-ISO320
1/320-F6.3-ISO125
1/1000-F3.2-ISO12800
1/1000-F6.3-ISO400

7. Réaliser des portraits

Lors de manifestation sportive, il est conseillé de réaliser des photos de portrait car en plus des photos d’action celles-ci viendront enrichir notre reportage photographique. 

Donc amusons-nous en tant que portraitiste ! 

1/640-F3.5-ISO12800
1/640-F3.5-ISO12800
1/500-F3.5-ISO100
1/1000-F3.2-ISO8000
1/800-F6.3-ISO800
1/1000-F4.5-ISO160
1/1600-F2.8-ISO200

8. JPEG ou RAW ?

Pour une fois dans ce grand débat, le JPG prend un peu l’ascendant sur le RAW. ( cliquez ici pour l’article de ce grand débat)

En effet, lorsque nous sommes pressés par l’envoi des photos à la rédaction de la presse écrite et/ou digital ainsi que la publication des images prisent lors d’un événement, nous allons favoriser le format JPEG, car nous n’avons pas le temps pour importer et retoucher nos photos. 

Dès lors, le JPEG sera alors la meilleure des solutions pour envoyer en “direct” nos photos. Elles pourront ainsi être visibles le plus tôt possible sur les différents supports. 

 

Petit retour d’expérience, travaillant pour le presse écrite, l’édition demande très souvent que les photos soient envoyées avant le coup de sifflet de la 1ère mi-temps d’un match de football par exemple. La seule solution est de photographier en JPEG. 

Par contre, j’enregistre toujours mes photos dans ce cas précis dans les 2 formats (JPEG-RAW)

9. Objectif lumineux et équipement

On pourrait croire qu’il faut du matériel dernier cri, et bien c’est une fausse croyance. 

Oui, il n’est pas primordial d’avoir un Sony A1 pour réaliser de belles photos de sport. 

Un boitier milieu de gamme sera redoutable. 

Par contre, un choix d’un objectif à grande ouverture sera un investissement judicieux car il augmentera la qualité de nos photos lors de faible luminosité (les éclairages des salles de sport ne sont jamais bon)

valeur F
Objectif 85 mm Sigma F1.4

10. La mise au point

Forcément, la mise au point sera déterminante dans nos images d’action et sera un facteur à travailler car ce n’est pas toujours évident. 

La mise au point manuel est pour moi toujours le meilleur choix parmi les différents modes de mise au point.  

Malgré les belles avancées des boîtiers dernier cri sur ce point, en manuel où l’obtiendra moins de déchets lors de nos rafales de photo.

Maintenant ça dépendra des sports ou actions photographiées car les suivis de sujet fonctionnent très bien et permettent de se focaliser sur les cadrages.

11. La sensibilité iso

Comme écrit plus haut, nous allons souvent devoir monter assez haut en vitesse d’obturation. Donc, la lumière entrant à travers notre objectif va être moindre. Même à pleine ouverture, la lumière ne sera pas assez puissante pour exposer correctement notre photo. 

Du coup pas le choix, nous devons augmenter la sensibilité du capteur, les ISO !

L’important est d’obtenir une photo bien exposée. Nous pouvons donc laisser monter les iso. 

Pourquoi? 

1. Le bruit se trouve dans les tons sombres. 

2. Les programmes comme pure raw éliminent une bonne partie du bruit numérique. 

3. L’important est d’obtenir une photo même au détriment du bruit numérique.

1/800-F2.8-ISO5000
1/800-F6-ISO12800

12. Le mode rafale

L’utilisation de la prise de vue en rafale est la plus appropriée pour les photos d’action, mais il ne faut pas en abuser et l’utiliser parcimonie. 

Il n’est pas recommandé de rester le doigt appuyé pendant plusieurs minutes et de réaliser un time laps de l’action en espérant avoir la bonne photo 🙂

Un bon placement sera notre plus grand atout et couplé avec le mode rafale un court instant est plus appréciable.

De plus, il ne faut pas remplir la mémoire de notre carte SD en 5 minutes. 

Par contre, plus la vitesse de rafale sera élevée et plus nous auront le choix du bon moment de l’action à retirer.



4 photos empilées dans Ps

J’espère qu’à la lecture de cet article, vous aurez appris de nouvelles techniques photographiques et que cet article aura suscité l’envie de réaliser de belles photos de sport lors d’événements sportif.

N’hésitez pas à me poser vos questions et/ou de me laisser un commentaire dans l’espace ci-dessous, je me ferais un plaisir d’y répondre.

Vous êtes intéressé de passer au niveau supérieur en retouche photo? 

Vous pouvez cliquez ici pour découvrir la formation la plus complète à ce jour sur Lightroom et/ou Photoshop

Cliquez ici pour Lr et ici pour Ps

Generique - 728x90 Noire
Produits - 728x90
close

Pour être tenu au courant des activités et articles, remplissez ce formulaire pour recevoir la newsletter.

je ne spams pas , tout comme vous je déteste ça! Votre adresse mail ne sera jamais cédée ou revendue! Consultez ma politique de confidentialité pour plus d’informations.

Cet article a 2 commentaires

  1. SABERA Giancarlo

    Merci Eric pour ces conseils toujours judicieux et indispensables

    1. Eric

      Avec plaisir Giancarlo, content que ça t’ai plu 😉

Laisser un commentaire