Si vous êtes nouveau sur ce site, les articles suivants vont vous intéresser : Le triangle d’exposition

Ces trois articles sont sur les bases de la photographie et primordial de bien maîtriser ces notions. 

Je vous invite également à vous rendre ensuite sur celui-ci : 10 astuces de composition pour améliorer vos photos.

Introduction de la photographie de rue de nuit

La photographie de rue la nuit est une discipline que tout photographe doit expérimenter.

C’est presque obligatoire pour bien assimiler les différentes techniques ainsi que les paramétrages de son boîtier. Dans cet article, je parle de photographie de rue à main levée. 

De plus, cette discipline nocturne permet de jouer visuellement avec les différentes sources lumineuses que l’on trouve lors d’escapades en rue… 

Les néons, les feux de voitures, les luminaires des bars et restaurants ainsi que les éclairages publics sont une multitude d’éléments dont on doit se servir afin de créer des images de ce style. 

En outre, ces différentes sources lumineuses vont créer des reflets ici et là, ce qui agrémentera nos compositions de nuit.

Enfin, les météos maussades seront cette fois-ci bénéfiques pour réaliser nos photos des rues nocturnes. Et oui, nous n’avons plus d’excuse pour rester à la maison les jours de pluie ou de temps gris!!! 

Si c’est la première fois que vous venez sur mon site, vous serez certainement intéressés  de pouvoir télécharger gratuitement l’ebook sur la photographie urbaine nocturne.

Rue de Bruges
Les rues de la ville de Bruges la nuit

Voici 7 astuces pour réaliser vos photos de rue la nuit :

1. A la chasse à la lumière nocturne

Comme décrit ci-avant, pour réaliser de magnifiques photos de rue la nuit, nous allons devoir observer les sources lumineuses présentes dans les rues. 

Une fois la source choisie, nous allons alors tourner autour pour trouver des compositions intéressantes, des reflets ou bien attendre qu’un passant se trouve à l’endroit de votre choix. 

Par exemple : juste en dessous du faisceau lumineux, où il y a un reflet,  ou bien encore au milieu d’une porte en arrière plan. 

Photo de rue à Cologne

2. Vitesse, ouverture et sensibilité en rue la nuit

En direction vers l'Atomium de Bruxelles

Les paramètres pour obtenir des photos de rue intéressantes varient selon la puissance d’éclairage environnant. 

A. Ouverture max

Au vu de la faible luminosité la nuit, nous préférerions l’ouverture maximale de notre objectif. 

De plus, cela va permettre de créer de magnifiques bokeh  

B. Vitesse lente

Afin de capter le plus de lumière possible, nous allons paramétrer la vitesse d’obturation entre 1/50 de secondes et 1/125,1/160 maximum. Tous ces paramètres dépendent de votre tremblement.

c. Sensibilité de nos capteurs

Tel que cité dans l’introduction, nous sommes sans trépied. Par conséquent, afin de figer nos sujets et ce, même avec une ouverture de F1.4, nous allons devoir monter en Iso.

Nous allons régler les paramètres de nos boîtiers aux alentours de 3200 iso, voire 6400 voire même 10 000 iso

De nos jours, des logiciels de retouche comme Photolab 4 ou son petit module tel que Pure raw peuvent récupérer le bruit numérique d’une façon hallucinante !

N/B: Le format RAW est vivement conseillé.

Pour la balance des blancs, de nos jours les boîtiers son assez performant en automatique, nous pourrons donc leurs faire confiance. Puis en format RAW, cette dernière est ajustable en post-production avec les différents logiciels de retouche. 

Attention à ne pas saturer les teintes bleus. Nous vérifierons sur l’histogramme des couleurs.

3. Les flous de mouvement

En complément du point n°2, nous pouvons encore régler la vitesse d’obturation encore plus lente, 1⁄2 ;1⁄8 seconde afin de créer des flous de bougé artistique ou encore tout simplement, donner du mouvement à notre prise de vue  (cf. technique abordée lors du photowalk du Hallerbos).

Profitons un maximum de notre vitesse lente d’obturation, allez-y testez, c’est un exercice très sympathique à réaliser !

Par contre, ne vous attendez pas à obtenir les effets souhaités du premier coup !  Ni d’obtenir 100% de photographies correctes. Cette technique demande quelques essais mais allez-y ,c’est très surprenant et créatif !

4. Le conseil de “Robert Capa”

Souvenons-nous du conseil de Robert Capa : “Si vos photos ne sont pas assez bonnes, vous n’êtes pas assez proches”.

Bien sûr, en photo de rue nocturne, les gros plans seront saisissants. L’impact visuel sera instantané lorsque les spectateurs poseront le regard sur nos clichés.

Robert Capa — Wikipédia

rails de tram à Bruxelles

5. Des images sombres de rue la nuit

Nous réalisons ces photographies de nuit. Par conséquent, rien ne sert de vouloir des images bien exposées comme la théorie photographique le demande.

Photo de rue

Ici, l’histogramme va plutôt être du côté gauche. Cependant, nous ne devrons pas être dans l’extrême gauche. Par ailleurs, il est important de prendre des précautions pour ne pas avoir ”trop” de points lumineux brûlés. 

Histogramme de la photo ci-contre
Histogramme de la photo ci-contre

6.Les objectifs

Les objectifs adéquats pour la photographie de rue nocturne seront les focales fixes très lumineuses. 

Explication : ceux qui ouvrent grand, F1.4, F1.8 voir F1.2 (sony 50mm).

Comme vous le comprenez, ces focales laisseront entrer beaucoup de lumière, ce qui nous permettra de ne pas monter de trop en iso, ou encore, d’augmenter la vitesse d’obturation afin d’éviter tout flou de bougé non contrôlé.

Objectif 85 mm Sigma F1.4

7. Sécurité lors de prise de vue en rue la nuit

Prenons le plus de précautions possibles lorsque nous sortons en rue la nuit. De prime abord, les automobilistes ne nous voient pas. Si nous sommes proches de la circulation, faisons très attention et ce, encore plus si nous prenons des prises de vue à ras du sol et que nous sommes accroupis !

En outre, les rues sont parfois mal fréquentées donc nous veillerons à être les plus discrets possibles. Cela nous évitera sûrement certaines situations pour le moins épineuses. Enfin, veillons à privilégier les sorties à plusieurs, c’est toujours mieux !

Il sera aussi très intéressant et sécurisant de préparer sa sortie photo, bien la préparer est un avantage et une bonne façon d’imaginer nos compositions. Pour vous donner quelques petites astuces, je vous partage l’article sur la préparation d’une sortie photo Urbex que mon ami Sebastien Danze à réalisé. Cliquez ici pour y accéder

Cet article vous a plu??? Vous ajouteriez quelque chose pour compléter ces 7 conseils???  Faite le moi savoir en commentaire, nous pourrons en discuter… 

Passez sur mon Instagram ci-dessous, ça va vous donner de l'inspiration !

Produits - 728x90
close

Pour être tenu au courant des activités et articles, remplissez ce formulaire pour recevoir la newsletter.

je ne spams pas , tout comme vous je déteste ça! Votre adresse mail ne sera jamais cédée ou revendue! Consultez ma politique de confidentialité pour plus d’informations.

Cet article a 3 commentaires

  1. Mélissa

    De magnifiques visuels pour accompagner ton super article. Super !

  2. Margot

    Eric , je reste sans voix devant une telle technique que vous maitrisez avec bonheur pour le plaisir des yeux ! Bravo

Laisser un commentaire